Vous pouvez enfin savoir, sans prendre de risque, si votre numéro de téléphone figure dans la fuite Facebook. Voici comment.

Les numéros de téléphone de plus presque 20 millions de Français ont été volées à Facebook. Désormais, les victimes se confrontent à un problème récurrent : savoir si oui ou non, leurs informations personnelles font partie de la fuite de données. L’entreprise d’où proviennent les données ne communique pas toujours aux victimes, qui doivent trouver un autre moyen d’obtenir l’information.

Aller sur les forums de ventes de données où sont publiées les fuites revient à flirter avec les limites légales, et faire confiance aux sites de vérification créés pour l’occasion est relativement risqué. Bien qu’ils soient le plus souvent pavés de bonnes intentions, rien ne garantit que les développeurs de ces outils prennent les précautions suffisantes. Plus généralement, ce genre d’outil n’est pas vu d’un bon œil par la Cnil, l’autorité française des données.

Mais parmi ces outils, le site Have I Been Pwned (HIBP) fait office d’exception. Depuis 7 ans, il est toléré par les forces de l’ordre et les régulateurs, avec qui le fondateur Troy Hunt s’entretient régulièrement. HIPB indexe aujourd’hui plus de 10 milliards de lignes de données : les précautions prises par le site, ainsi que la relation de confiance construite par son fondateur au fur et à mesure des années en font un site de référence, que vous pouvez utiliser sans hésitation. Il ne sauvegardera pas les données que vous lui donnerez.

Comment utiliser Have I Been Pwned ?

En temps normal, Have I Been Pwned ne permet de chercher son apparition dans les fuites de données qu’à partir d’une adresse email. C’est un problème dans ce cas particulier, puisque si la fuite de Facebook contient beaucoup de numéros de téléphone, mais très peu d’adresses emails, ce qui empêchait une majorité de victimes d’être avertie.

Mais puisque cette fuite de Facebook attire une attention exceptionnelle, Troy Hunt a décidé de débloquer la recherche par numéro de téléphone, uniquement pour ce cas précis. C’est le cas depuis ce 6 avril 2021, et, comme Numerama a pu le vérifier, cela fonctionne.

Un numéro qui est présent dans les numéros « fuités » de 2019 s’affichera comme ceci // Source : haveibeenpwned

Comment effectuer une recherche avec votre numéro de téléphone sur le site ?

La recherche est très simple à faire :

  • Allez sur https://haveibeenpwned.com/
  • Dans la barre de recherche, entrez votre numéro de téléphone, sans le 0, mais avec le code de votre pays : +33 pour la France, +41 pour la Suisse ou encore +32 pour la Belgique. Par exemple : +33XXXXXXXXX.
  • Le site va seulement vous indiquer si vous faites partie de la fuite, et quelles données se trouvent plus généralement dans la fuite. Il ne commentera pas votre cas particulier, et n’indiquera pas quelles données sont liées à votre numéro de téléphone. A minima, la fuite contiendra votre numéro de téléphone et votre identité. Mais elle pourrait aussi indiquer votre date de naissance, votre genre, le nom de votre employeur, le statut Facebook de votre relation, et la ville où vous habitez.

Crédit photo de la une : Cyberguerre/Numerama

À propos de CyberGhost

CyberGhost, annonceur exclusif de Cyberguerre, est un fournisseur de VPN premium aux tarifs accessibles. Il dispose de milliers de serveurs sécurisés répartis à travers le monde, permettant de délocaliser son adresse IP et de contourner les géoblocages. CyberGhost ne conserve aucune trace de l'activité des utilisateurs. Son application VPN est disponible sur tous les systèmes d’exploitation et appareils connectés et se révèle la plus facile d'accès du marché.

En savoir plus sur la solution VPN de CyberGhost

Partager sur les réseaux sociaux