Samsung a profité du CES 2020 pour présenter son nouveau modèle de SSD externe, le T7 Touch. Il intègre une nouvelle couche de sécurité, sous la forme d'un capteur d'empreinte intégré, en plus des standards habituels.

Présent depuis plusieurs années sur les smartphones, le lecteur d’empreintes digitales arrive sur les SSD externes. Samsung a présenté, le 8 janvier 2020, son premier SSD équipé de la sorte, le T7 Touch. D’autres entreprises, comme Verbatim, intègrent déjà un lecteur d’empreinte sur leurs produits. Cette nouvelle couche biométrique s’ajoute aux couches de sécurité standard sur le marché : un mot de passe et un chiffrement matériel conforme à la dernière norme de pointe, l’AES 256 bits. À l’utilisateur de décider de cumuler les méthodes d’authentification, ou d’utiliser l’empreinte digitale comme méthode d’accès rapide aux données.

Le constructeur coréen précise que son T7 Touch peut enregistrer jusqu’à quatre empreintes différentes. Il a également ajouté un indicateur lumineux, absent de la précédente génération du produit. Cet affichage LED indique la mise sous tension de l’appareil, son déverrouillage et le transfert de données.

Samsung n’est pas le premier à intégrer un capteur d’empreinte (ici, un modèle de Verbatim), mais il pourrait en faire un nouveau standar. // Source : Verbatim

Deux fois plus rapide que son prédécesseur

L’argument sécuritaire n’est pas le seul pour Samsung. Le T7 est littéralement deux fois plus rapide que son prédécesseur, le T5, sorti en août 2017. Dans le détail, le nouveau SSD a une vitesse de lecture de 1,05 Go par seconde et une vitesse d’écriture similaire. Le constructeur promeut son poids de 58 grammes et sa résistance à des chutes de deux mètres de hauteur.

En vente dès janvier, il se décline en version 500 Go, 1 To et 2 To, de 129,99 dollars à 399,99 dollars pour ses prix américains.  La version du T7 sans capteur d’empreinte sortira quant à elle au deuxième trimestre 2020.

Partager sur les réseaux sociaux