L'attaque informatique d'une association américano-coréenne a permis la fuite de données personnelles de 997 réfugiés nord-coréens.

Selon l’agence presse sud-coréenne Yonhap, les données personnelles de 997 réfugiés nord-coréens ont été volées lors d’une attaque informatique vraisemblablement menée par le régime de Pyongyang. L’adresse, le nom, et les dates de naissance de ces Nord-Coréens ont été récupérés depuis les bases de données d’une association de la province du Nord Gyeongsang, le Hana Centers.

Crainte de représailles du Nord

Les attaquants, Nord-Coréens selon le gouvernement de Séoul, auraient employé un logiciel malveillant pour cibler des bénévoles du Hana Centers, association américano-coréenne organisant l’accueil des réfugiés du Nord. Le code aurait été retrouvé, selon le Ministère de l’Unification, dans un ordinateur utilisé par l’ONG. Pour les enquêteurs, qui ont confirmé la fuite de données, celle-ci aurait eu lieu le 19 décembre dernier. Les victimes ont d’ores et déjà été prévenues assure le gouvernement et aucun incident lié à la fuite ne s’est produit.

Hana Centers, rappelle Yonhap, prend en charge plus de 30 000 réfugiés nord-coréens à travers 25 centres d’accueil sur le territoire sud-coréen. L’organisation, travaillant main dans la main avec les pouvoirs publics, possède une sensible base de données dont la protection sera prochainement revue en collaboration avec le gouvernement.

Les réfugiés nord-coréens sont des cibles du régime de Pyongyang. Les services secrets du royaume ermite participent à des assassinats de réfugiés sur le sol sud-coréen : en 1997, la mort de Yi Han-Hong, avait choqué l’opinion. L’AFP rappelle que ce dernier, neveu de la première femme du dirigeant Kim Jong Il, venait alors de publier un livre sur la vie privée des Kims. Ces derniers lorsqu’ils rejoignent le Sud savent qu’ils pourront être pris pour cible par des agents nord-coréens, en représailles.

Crédit photo de la une : Ze Dirk

À propos de Bitdefender

Bitdefender est un éditeur européen de solutions de cybersécurité, dont les technologies protègent aujourd’hui plus de 500 millions d’utilisateurs dans le monde. Il est l'annonceur exclusif de Cyberguerre. Ses technologies de machine learning et d’intelligence artificielle permettent d’anticiper et de bloquer un plus grand nombre de menaces, afin de protéger instantanément tous ses utilisateurs. Grâce à ses investissements en R&D, sa capacité à innover en permanence pour garder une longueur d’avance sur les menaces, et de nombreux partenariats technologiques, Bitdefender a réhaussé les standards de sécurité les plus élevés de l’industrie.

Plus d’informations sur www.bitdefender.fr

Partager sur les réseaux sociaux