Pour continuer à afficher ses publicités sur Google, il faudra bientôt donner une preuve de son identité et de son adresse. Le géant américain a décidé d'étendre à tous les annonceurs un système de vérification qu'elle réservait jusque là aux publicités politiques.

Google va étendre à partir de cet été son programme de vérification des annonceurs politiques à l’ensemble des annonceurs. Les entreprises qui voudront afficher leur publicité dans l’écosystème du groupe devront montrer leurs papiers d’identité personnels, les documents officiels de l’entreprise et prouver leur adresse. Si elles ne fournissent pas ces informations sous 30 jours ou que celles-ci ne sont pas suffisantes, leur publicité sera retirée.

L’objectif est double : d’un côté, donner plus d’informations au consommateur qui cliquera sur la publicité, pour qu’il prenne une décision avec toutes les informations à sa portée. Google va ajouter une fonctionnalité « à propos de l’annonceur » pour afficher son pays et le nom vérifié de l’organisation propriétaire du site.

À partir de cet été, Google proposera aux internautes une fonctionnalité pour accéder à des informations sur l’annonceur. // Source : Google

De l’autre, le géant américain va pouvoir filtrer de nombreux sites d’arnaques et de fausses informations. Il suffit de voir la multiplication des publicités pour des méthodes miraculeuses d’enrichissement grâce au dropshipping ou à l’investissement immobilier depuis le début du confinement pour comprendre l’intérêt de cette mesure.

Dans le cas où des organisations suspectent le déploiement de campagnes de désinformation russes,  elles pourraient le vérifier grâce à cet outil.

Un changement étalé sur plusieurs années

Google supprime déjà les publicités frauduleuses si elles ne respectent pas ses conditions d’utilisations lorsqu’elles sont signalées, mais il n’a parfois pas les informations suffisantes pour correctement bloquer les arnaqueurs.

Le duopole Facebook-Google absorbe plus de 60 % des dépenses de publicité en ligne, d’après les analystes de eMarketer. Il s’agit donc d’un changement de taille pour le marché, qui ne sera complètement déployé que dans plusieurs années. Google va d’abord se concentrer sur le marché américain, puis l’étendre aux 30 pays (dont la France) où le programme de vérification existe.

L’entreprise californienne va d’abord pousser ce changement auprès des annonceurs dans les secteurs du pari en ligne, du jeu vidéo, de l’éducation, de la santé, de la charité et de la vente au détail.

Crédit photo de la une : Paweł Czerwiński via Unsplash

À propos d'ExpressVPN

ExpressVPN, annonceur exclusif de Cyberguerre, est un fournisseur de VPN premium. Il dispose de milliers de serveurs sécurisés répartis à travers le monde, permettant de délocaliser son adresse IP et de contourner les géoblocages. ExpressVPN ne conserve aucune trace de l'activité des utilisateurs. Son application de VPN, disponible sur ordinateur, mobile et routeur, est l'une des plus avancées du marché.

Plus d’informations sur la solution VPN d'ExpressVPN

Partager sur les réseaux sociaux